Guide de la création d'entreprise

Trouvez l'idée qui vous convient

Sommaire

  1. Un projet adapté à VOUS
  2. Les questions à vous poser pour trouver cette idée
  3. La méthode pour avancer

 

Le plus important à retenir est que, pour durer, l'activité que vous mènerez doit vous correspondre et vous rendre heureux. 
N'oubliez pas que le projet que vous allez définir va déterminer votre propre devenir.

D'où l'importance de commencer par poser, noir sur blanc, ce qui vous touche personnellement, vos envies, vos valeurs, vos ambitions, votre vision de votre réussite... avant de parler de ce que vous savez faire professionnellement.

 

   Un projet adapté à VOUS

Il est possible, en se posant les bonnes questions préalablement, d'adapter votre projet à VOUS (et non l'inverse).

Quelques exemples :

  • Vous avez envie d'ouvrir une boutique de vêtements et d'accessoires pour enfants mais vous n'avez pas assez d'argent pour financer la reprise du fonds de commerce. En faisant l'exercice ci-dessous, nous pourrons imaginer plusieurs solutions. Par exemple :
    • si ce qui vous plaît vraiment est l'enfance, alors, vous pourriez imaginer d'autres activités autour de ce thème qui ne nécessiterait pas le même montant d’investissement.
    • si ce qui vous plaît est de dénicher des vêtements originaux, alors, vous pourriez vendre en ligne.
    • ....
  • Vous avez envie de travailler dans la communication mais vous ne voulez pas travailler le soir et les week-ends. Dans ce cas, il vous faudra éviter l'évènementiel par exemple mais il y aura encore beaucoup d’autres possibilités dans la communication...
  • Vous avez envie d'ouvrir un restaurant mais pas de travailler le soir. Dans ce cas, vous pourriez ouvrir dans un quartier d'affaires qui se vide en fin de journée.
  • ...etc

 

Ce ne sont que quelques exemples mais, l'expérience le prouve, en partant de VOUS, vous trouverez l'idée qui vous convient !

 

   Les questions à vous poser pour trouver cette idée

Conseil avant de vous lancer : lorsque vous ferez cet exercice, mettez-vous au calme et dans une posture de type "je rêve". Pour le moment, ne vous mettez aucune limite, posez tout noir sur blanc, vous trierez après.
 

1 - Vos envies, vos passions, vos intérêts, vos rêves d’enfant

Ne réfléchissez pas à ce qui est possible ou pas, écrivez vos envies, vos passions, vos centres d'intérêt, vos rêves d'enfant, le métier de vos parents ou grands-parents (qu'ils ont exercé ou auraient aimé exercer) qui vous aurait plu...

Par exemple :

  • J'aime : le vin, les enfants, la nature, le bridge, la mer, le calme
  • J'ai envie de : faire plaisir aux autres, apporter du bonheur aux autres, m'occuper des autres,
  • Quand j’étais petite, je voulais être avocate. Puis, à l’adolescence, je voulais être psychologue

 

2 - Vos valeurs, ce qui est vraiment important pour vous

Vos valeurs, c'est ce que vous êtes, ce qui vous "tient debout", il y a probablement des métiers dans lesquels vous ne pourrez pas exprimer vos valeurs.

Par exemple : honnêteté, indépendance, autonomie, sagesse, réciprocité, humilité, justice sociale, progrès, réussite, sécurité…

 

3 - Ce que vous voulez ou pas au niveau personnel

Dans tous les domaines, notez ce que voulez et/ou ce que vous ne voulez pas au niveau personnel (on verra le côté professionnel ensuite), vos contraintes et obligations.

En effet, aujourd'hui, les outils informatiques (lorsqu'ils sont bien utilisés !) permettent de mieux concilier vie privée, familiale et professionnelle.

Par exemple :

  • Je veux : déménager en Aquitaine, habiter dans une maison dans un village près de la mer, profiter de mes enfants et donc être disponible entre 17h et 20h,
  • Je ne veux pas : travailler le week-end, faire de la route tous les jours pour rejoindre mon lieu de travail

 

4 - Ce que vous voulez ou pas au niveau professionnel

Ne vous bridez pas pour le moment, vous ferez le tri ensuite. Notez tout ce que vous voulez ou pas au niveau professionnel. C'est souvent plus facile de partir de ce qu'on ne veut pas, n'hésitez pas à commencer par ce sujet.

Par exemple :

  • Je veux : continuer à apprendre, rencontrer plein de gens différents, échanger
  • Je ne veux pas : travailler chez moi, avoir plus de 2 salariés à terme, avoir des investisseurs hors de la famille, faire de la prospection lourde, gérer la paperasse, travailler dans le secteur d'où je sors

 

5 - Vos compétences actuelles 

La compétence = La capacité d’un sujet à mobiliser, de manière intégrée, des ressources internes (savoirs, savoir-faire et attitudes) et externes (réseau, outil,...) pour faire face efficacement à une famille de tâches complexes pour lui.

Notez vos compétences techniques mais n'oubliez pas les autres. 

Par exemple :

  • Compétences actuelles : créatif, capacité de remise en cause, sais décider, ouvert d’esprit, réactif, sais m’entourer, sais gérer mon stress, sais gérer mon temps, suis objectif, connaissances en gestion, comptabilité, finances, marketing

 

6 - Vos objectifs et vos ambitions

Où voulez-vous emmener l'entreprise ? Créer mais pour faire quoi ? Suivant quelles étapes éventuellement

Par exemple :

  • Objectifs : que ma fille rejoigne l'entreprise plus tard et la lui donner, que l'entreprise reste au niveau régional, avoir une rémunération d'au moins 2 000€ par mois,
  • Etapes : je veux bien commencer chez moi mais l'entreprise doit pouvoir payer des bureaux rapidement,  

 

7 – Vos idées sur la mission, la vision et les valeurs de votre entreprise

 

   La méthode pour avancer

Une fois que vous avez posé tous ces élements :

  • Imaginez des croisements possibles entre vos différentes réponses
  • Parlez-en avec vos proches
  • Laisser décanter
  • Relisez
  • et faites émerger l'idée qui vous convient !

Pour vous aider, utilisez les techniques de créativité de l’APCE 

 

Il vous faudra ensuite valider la viabilité économique (est-ce que votre idée intéressera des clients) et la viabilité financière (est-ce que vous pourrez gagner de l’argent avec cette idée).

 

 

Demandez un accompagnement

 

Créez votre compte et travaillez sur votre idée en ligne

 

Mise à jour : 15 spetembre 2016 / Nathalie CARRE - CCI Entreprendre en France