Les compétences de l'équipe

 

Sommaire

  1. Les compétences de l'entrepreneur
  2. Complétez vos compétences sur la création d'entreprise
  3. Complétez vos compétences sur la gestion d'entreprise
  4. Les compétences "métier"
  5. Complétez vos aptitudes et savoir-faire
  6. Le financement de la formation
     

 

Les compétences pour devenir entrepreneur peuvent s'acquérir. Suivez le guide !

Mais, au fait, qu'est-ce qu'une compétence ? La compétence est la capacité d’une personne à mobiliser des ressources internes (savoirs, savoir-faire et attitudes) et externes (partenaires, argent, outils...) pour faire face efficacement à un type de tâche donné. La compétence a donc deux aspects: disposer de ressources et savoir les mobiliser face à une tâche.

La meilleure façon d'acquérir des compétences est donc d'agir, de se tromer éventuellement et de recommencer ! Et, comme le disait Piaget "L’intelligence ce n'est pas ce que l’on sait, mais ce que l’on fait quand on ne sait pas", cette phrase s'applique particulièrement pour un entrepreneur.

 

 

 

   Les compétences de l'entrepreneur

L'entrepreneuriat est un processus en trois phases (source : Christian BRUYAT) et, pendant chacune de ces phases, l'entrepreneur doit mobiliser des compétences différentes (source : Alain FAYOLLE), et ce, quel que soit la taille du projet :

 

Phase Domaines de compétences nécessaires
Intention de créer : vous réfléchissez à cette possibilité mais votre décision finale n'est pas encore prise
  • Compétences émotionnelles (motivation, volonté, tolérance au risque, autonomie)
  • Aptitudes de perception des opportunités
  • Compétences en maîtrise de l‟information
  • Capacité d'absorption (d'informations diverses)
Passage de l'intention à l'action : votre décision est prise, vous vous lancez pour créer une entreprise
  • Compétences en gestion de la nouveauté, de l'ambiguïté et des paradoxes.
  • Compétences en méthode et conduite de projet
  • Propension à l'apprentissage
  • Compétences en recherche, réunion et allocation des ressources requises
  • Compétences entrepreneuriales en création
  • Forte implication
Action : vous pilotez l'entreprise
  • Compétences de consolidation du positionnement du projet et/ ou de l'entreprise nouvelle
  • Compétences de développement du projet et de l'entreprise nouvelle
  • Compétences stratégiques
  • *Compétences sociales et relationnelles


Les compétences se construisent donc au fur et à mesure du projet, parfois, vous ne vous apercevrez même pas que vous avez acquis de nouvelles compétences mais ce sera le cas.

En effet, pour agir, il faut mobiliser des compétences, comme la construction d'un projet de création d'entreprise demande d'agir, vous allez mobiliser ou acquérir des compétences (voir le cycle de la compétence)

 

Si nous voulons analyser en détails les compétences des deux premières phases, il est possible d'associer une compétence à chacune des étapes de la création d'entreprise : 
 

Etape de la création d'entreprise Comptences à acquérir / mobiliser
L'équipe :
  • Faire preuve d’initiative 
  • Etre force de proposition 
  • Impulser l’action
  • Porter ses propositions
  • Etre autonome : capacité à décider de ses buts et de ses moyens
  • Travailler en équipe
  • Ecouter les autres
  • Aller chercher des ressources et des compétences
  • Fédérer

L'idée : 

  • Chercher les informations utiles en croisant les sources d’information et en appréciant leur fiabilité
  • Evaluer l’information et la traiter en faisant apparaître les données actionnables (utiles à la décision et à l’argumentation du projet)
  • Sélectionner l’information utile pour construire la décision
  • Identifier les parties prenantes du projet
  • Rencontrer les parties prenantes du projet pour ancrer le projet dans la réalité économique, sociale et environnementale
  • Prendre des risques : oser, accepter et s’approprier le changement
  • Evaluer les risques
  • Se projeter dans l’inconnu
  • Surmonter les obstacles

Mission - Vision - Stratégie générale - Business model :

  • Réaliser le diagnostic externe en vue de déterminer la stratégie de l’entreprise dans son environnement 
  • Elaborer une stratégie générale pour la future entreprise
  • Construire un business model cohérent à la stratégie générale de l’entreprise 
  • Définir la méthode d’étude de marché la plus pertinente et la réaliser intégralement
  • Utiliser les résultats de l’étude de marché pour faire valider ou faire évoluer les hypothèses du business model initial (clients, proposition de valeur, canaux, relation-clients) 
  • Présenter son projet devant des tiers et convaincre 
  • Adapter le business model 

Les stratégies opérationnelles 

 

  • Elaborer une offre et une tarification cohérente et détaillée
  • Elaborer la stratégie de distribution en déterminant les objectifs à atteindre et le budget à y consacrer
  • Elaborer la stratégie de fabrication en déterminant les objectifs à atteindre et le budget à y consacrer
  • Elaborer la stratégie commerciale en déterminant les objectifs commerciaux à atteindre 
  • Définir sa politique de communication et le budget à y consacrer
  • Définir sa politique de fidélisation et le budget à y consacrer
  • Définir la structure juridique, fiscale et sociale la plus adaptée

Le prévisionnel financier

  • Faire les bons choix de ressources pour le projet (RH, charges, investissements) et leurs montants
  • Au regard des résultats du bilan, du compte de résultat et des ratios des SIG, arbitrer et prendre les décisions d’achat, d’investissement et de financement adaptées.
Le business plan et la recherche de financement
  • Optimiser le business plan établi en s’assurant que le prévisionnel financier est conforme aux principes de bonne gestion d’une entreprise et aux objectifs des investisseurs 
  • Identifier les sources de financement les plus adaptées aux besoins 
  • Préparer une présentation orale et écrite convaincante 

 

Votre conseiller CCI vous aidera à acquérir ces compétences, c'est le rôle de l'accompagnement !


 

   Complétez vos compétences sur la création d'entreprise

De nombreuses possibilités s'offrent à vous pour compléter vos compétences :

Vous voulez acquérir les compétences pour concevoir et modéliser votre projet de création d’entreprise ?  La formation 5 jours pour Entrependre est faite pour vous !

  •   5 JOURS pour acquérir toutes les compétences clefs de l'entrepreneur et assurer le bon lancement de votre entreprise
  • 5 JOURS pour booster votre projet et prendre les bonnes décisions
  • 5 JOURS pour faciliter le financement de votre entreprise
  • 5 JOURS pour développer un réseau professionnel

Accédez à la présentation de la formation

 

  • Apprendre par l'action en intégrant des incubateurs. Vous apprenez, grâce aux différents intervenants, tout en travaillant sur votre projet. Les CCI en proposent dans de nombreuses villes de France (Incuba'school à Paris, la Serre Numérique dans le Nord, l'incubateur Paca-Est, au Mans avec la Ruche Numérique, ...etc)
     
  • Comprendre grâce aux vidéos publiées sur des chaînes dédiées comme les vidéos de The Family
     
  • Apprendre avec des MOOC (cours en ligne) sur l'entrepreneuriat. Par exemple : 

Avoir l'audace d'entreprendre

 

Construire son business plan

 

Devenez entrepreneur du changement

 

Créer et développer une startup technologique

 

 

 

   Complétez vos compétences en gestion d'entreprise

Là encore, de nombreuses possibilités existent mais attention, ne cherchez pas à devenir expert en tout ! S'il est important d'avoir des notions en communication, comptabilité, gestion, droit, RH... pour échanger facilement avec vos partenaires, votre métier principal en tant que chef d'entreprise est de développer l'entreprise !
 

 

 

Les compétences "métier"

Pour certaines activités, des diplômes sont obligatoires pour créer l'entreprise. La liste est disponible sur le site de l'Agence France Entrepreneur.

Pour acquérir ou faire reconnaître ces compétences "métier" (peintre, restaurateur, ...) ou pour approfondir vos compétences, plusieurs solutions existent :

 

 

   Complétez vos aptitudes et vos savoir-faire

Testez vos ressources internes ​(autonomie, audace, tolérance à l'échec...), si vous avez besoin de les compléter, visualisez ces vidéos !

Attention, tous les entrepreneurs n'ont pas besoin de l'ensemble de ces aptitudes, toutefois, c'est un atout pour réussir (mais pas une condition sine qua non)

 

Développez votre créativité

L'entrepreneur du XXIème siècle évolue dans un monde bien différent de ce qu'il était par le passé. Le monde actuel est en perpétuelle mutation et les changements s'opèrent de manière exponentielle. Dans un tel écosystème, innover n'est plus un luxe mais une nécessité !

L'entrepreneur qui possède un esprit créatif dispose d'un avantage tant sur le plan de l'agenda du marché que sur celui de la valeur ajoutée concurrentielle. Être créatif en cette période de forte compétitivité signifie que l'on est capable d'imaginer diverses solutions pour un même problème. C'est aussi la capacité à créer de la valeur autour du produit ou service que l'on vend car l'innovation, quelle que soit sa forme, permet de se singulariser et donc de s'extraire du ventre mou de son marché. Il convient donc de percevoir la créativité comme un formidable atout marketing au service de votre entreprise.

La bonne nouvelle est que tout entrepreneur, quel que soit le secteur dans lequel il opère, est en mesure d'affûter son esprit créatif et de doper son business.

Voici comment !

 

Développez votre agilité :

Être entrepreneur, c'est un peu comme être Tarzan : il faut savoir appréhender la jungle de son marché, il faut être capable de prendre des chemins parfois risqués tout en veillant à bien retomber sur ses deux pieds. Ces capacités particulières qui permettent d'évoluer dans un environnement instable ont tout à voir avec l'agilité.

Pour un entrepreneur, l'agilité est une ressource clé car elle lui permet de s'adapter et d'appréhender une grande diversité de paramètres externes. C'est aussi, par exemple, la capacité à effectuer les bons pivots au bon moment. Être agile est également un gage de survie dans un monde qui est en permanente mutation et où les repères changent très rapidement. Comme Tarzan qui vole de liane en liane et de branche en branche, l'entrepreneur du 21ème siècle se doit de cultiver cette souplesse, cette flexibilité, cette agilité sans laquelle aucune adaptation n'est possible.

Comme le dit si bien Charles Darwin : “Les espèces qui survivent ne sont pas les espèces les plus fortes, ni les plus intelligentes, mais celles qui s’adaptent le mieux aux changements.”

 

Visualisez toutes les vidéos pour développer vos aptitudes entrepreneuriales.


 

   Le financement de la formation

En France, le financement d ela formation dépend du statut de la personne : salarié, chef d'entreprise, étudiant, demandeur d'emploi.

Pour tout savoir sur le financement de la formation continue.

 

 

Mise à jour : 10 septembre 2016 / Nathalie CARRE - CCI Entreprendre en France